Anonymisation - Etude de PostgreSQL Anonymizer

La protection des données personnelles est un point crucial de tout système d’information. Il l’est devenu d’autant plus depuis la mise en place du RGPD il y a quelques années. Ce règlement a contraint les professionnels à mettre en place des solutions pour assurer la confidentialité de ces données et ainsi, respecter la vie privée.

Parmi les points critiques d’un système d’information, on trouve, entre autre, les bases de données qui peuvent contenir une quantité incroyable de données sensibles (noms, coordonnées, informations bancaires, …). Mais ces bases de production (et leur contenu) sont souvent utilisées par les développeurs eux-mêmes, des prestataires externes, … pour faire des tests de leurs applications ou logiciels, et tous ces acteurs peuvent donc avoir accès à toutes ces données sensibles. Une des solutions possibles est d’anonymiser ces bases pour assurer la confidentialité des données personnelles, et ainsi éviter d’identifier des personnes en particulier.

Dans cet article, nous allons vous présenter un outil permettant d’anonymiser une base de données PostgreSQL pour pouvoir l’utiliser dans un environnement de développement (ou de recette) en préservant la confidentialité des données : PostgreSQL Anonymizer.


Anonymisation des données avec PostgreSQL Anonymizer
Smart order ordonnance

Blockchain et santé : preuve de concept pour des ordonnances distribuées

La prescription comme la délivrance de médicaments sont des actes incontournables de l’activité médicale mais ils sont pourtant complexes à appréhender. De nombreux acteurs sont impliqués dans le processus et ils peuvent avoir des avis ou des intérêts divergents.

Ces actes sont des marqueurs du parcours de soin et présentent en tant que tels des enjeux considérables en termes de traçabilité. La fraude, ainsi que les erreurs de prescription, de délivrance ou de dispensation sont lourdes de conséquences humaines et financières. Une démarche de sécurisation dans le domaine est indispensable.

La transformation numérique déjà en cours a permis des améliorations mais son avancement demeure inégal selon les lieux et les types d’activités. Cette évolution doit se poursuivre pour perfectionner les processus actuels et permettre de nouveaux usages. Le système de demain ne pourra néanmoins pas se soustraire aux fortes contraintes législatives qui encadrent le domaine de la santé, tel que le secret médical.

C’est dans ce contexte que SCUB a imaginé Smart Order, une solution basée sur la technologie blockchain et sur les smart-contracts, qui permet d’assurer un suivi, une historisation et une meilleure sécurisation des échanges entre les différentes parties.


Notre article : Gestion des ordonnances avec la blockchain Ethereum
Nos sources sur Github